Bisphénol A une interdiction dès 2013 pour les enfants de moins de

first_imgBisphénol A : une interdiction dès 2013 pour les enfants de moins de 3 ans ? Jeudi, le ministre de la Santé Xavier Bertrand a suggéré de mettre en place une interdiction du bisphénol A pour les enfants de moins de trois ans. Une proposition qui suit celle présentée à l’Assemblée et destinée à interdire la substance dans tous les contenants alimentaires dès 2014.Le bisphénol A semble être devenu l’ennemi public numéro un. Après avoir été récemment interdit dans les biberons, cette substance reconnue comme potentiel perturbateur endocrinien va se faire de plus en plus rare dans les contenants alimentaires. C’est du moins ce que souhaitent les autorités sanitaires et les élus qui ont présenté jeudi devant l’Assemblée une proposition destinée à interdire l’utilisation du BPA dans ces produits et ce, dès 2014. Une date initialement fixée au 1er janvier 2012 puis repoussée. À lire aussiBébé : 3 conseils pour être un super papa selon la scienceNéanmoins, cette suggestion a été jugée insuffisante par le ministre de la Santé Xavier Bertrand qui a proposé parallèlement une interdiction de la substance dans tous les contenants alimentaires destinés aux enfants de moins de trois ans. Autrement dit : les couvercles des petits pots, les assiettes, les gobelets, les couverts, les mixers pour enfants ou encore les boîtes de lait en poudre. Une interdiction qui devrait intervenir selon le ministre dès 2013. “La priorité est désormais de limiter l’exposition des publics les plus sensibles, à savoir les nourrissons, les jeunes enfants et les femmes enceintes et allaitantes”, a souligné le ministre jeudi dans le quotidien gratuit 20 minutes.Fin septembre, l’Agence de sécurité sanitaire des aliments (Anses) a en effet considéré cette réduction de l’exposition comme un objectif prioritaire et préconisé l’utilisation de produits de substitution pour tout contact des aliments. Dans le même but, le ministre a ainsi également indiqué qu’une plaquette allait être diffusée avant la fin de l’année en direction des parents de jeunes enfants pour promouvoir des gestes de précaution simples. Quant à l’Anses, elle devrait publier d’ici 2012 des recommandations pour diminuer l’exposition au BPA en même temps que son rapport établissant son avis complet sur le sujet.  Le 6 octobre 2011 à 16:33 • Maxime Lambertlast_img read more